Tadej Pogacar va-t-il enfin faire vaciller Jonas Vingegaard en montagne ? Suivez la 18e étape entre Lourdes et Hautacam

Tadej Pogacar va-t-il enfin faire vaciller Jonas Vingegaard en montagne ? Suivez la 18e étape entre Lourdes et Hautacam

Advertisements

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #TOUR_DE_FRANCE

15h40 : C’est l’Italien Giulio Ciccone qui passe en tête au sommet de l’Aubisque, suivi par Thibaut Pinot, qui ont dans un coin de la tête le maillot à pois. L’Italien n’a plus que 3 points de retard sur Simon Geschke, l’actuel détenteur du paletot, qui connaît une défaillance.

15h30 :

15h30 : “Que Dieu vous (Vinge)gaard”, semble dire ce supporter aux coureurs de la Grande Boucle…

15h27 : C’est un peu compliqué de vous faire un point sur ce qui se passe dans la course, car les coureurs sont éparpillés tout au long du parcours.

• Un groupe de 20 coureurs devant, avec notamment Wout van Aert, Thibaut Pinot et Valentin Madouas.

• Un outsider du classement général, Louis Meintjes, est pointé avec 1’10 de retard. Il peut faire un beau rapproché au général, et déloger notamment Romain Bardet. Mais la course est encore longue !

• Le groupe maillot jaune pointe à 2’35. Tadej Pogacar n’a pas encore bougé une oreille.

• Le maillot à pois, Simon Geschke, est en perdition à 4’24. Il risque fort de perdre son maillot distinctif ce soir.

• Les sprinters de la Quick-Step ont déjà organisé leur propre voiture balai. Ils sont à 6 minutes de la tête de la course.

15h23 : Pour en revenir au classement du maillot à pois de meilleur grimpeur, il me semble que certains spécialistes ont évoqué de faire un classement selon les temps d’ascension de chaque col.

15h30 : Certainement pas ! D’une part, ce serait la porte ouverte à la “course à l’armement” et au retour des pratiques douteuses et d’autre part le prix de la montagne n’est pas une course contre la montre mais un challenge qui doit récompenser le coureur le plus vaillant (le plus entreprenant) dans les cols. Il faudrait plutôt réfléchir à une nouvelle cotation des difficultés de façon à ne pas privilégier les escaladeurs des “sorties de garage” de début de tour mais les véritables grimpeurs.

15h22 : La perspective de changer les modalités du classement du maillot à pois vous fait réagir en nombre dans les commentaires.

15h20 : Les 2 motos impliquées (moto presse ASO et moto de la VRT) dans les chutes de Nils Eekhoff et Jack Bauer sont exclues de la course annonce Radio-Tour #TDF2022 🎥 France Télévisions

15h20 : @Jeanne Absolument, la décision vient d’être annoncée sur les ondes de Radio Tour. L’autre appartient à un média belge.

15h20 : #Tour_de_France 2 motos exclues, dont 1 de l’organisation suite aux chutes ?

15h18 : @Pelayer 44 Ce qui est sûr, c’est que les années précédentes, c’est Tadej Pogacar qui avait remporté le maillot à pois sans vraiment chercher à le faire. Il faudrait trouver un nouveau système qui permette à ce classement de redevenir un objectif en tant que tel (une dotation plus importante ?) et éviter que soit les leaders le gagnent sans le faire exprès, soit les seconds couteaux le gagnent dans l’indifférence générale. Peut-on vraiment dire à l’instant T que Simon Geschke est le meilleur grimpeur des 150 coureurs encore engagés ?

15h16 : Stupide comme principe ! L’addition des points récoltés au sommet des côtes classées reste le meilleur des moyens de sélectionner le maillot à pois Tous les grands grimpeurs l’ont emporté ainsi, pourquoi faudrait-il en changer aujourd’hui ! Il est vrai qu l”idée émane d’un coureur du “plat pays”… qui ne doit pas vraiment aimer les bosses !

15h06 : Thibaut Pinot figure désormais dans un groupe de poursuivants derrière les échappés. Ce groupe XXL de près de 30 coureurs compte 1’30 d’avance sur le peloton, ce qui ne devrait pas suffire pour se disputer sereinement la victoire d’étape.

14h58 : Si vous l’avez loupé, l’image la plus spectaculaire de ce début d’étape, c’est la chute du coureur néo-zélandais Jack Bauer provoquée par une voiture, une moto et un rétrécissement de la chaussée.

(FRANCE 3)

14h56 : Si, comme moi, vous trouvez que le mode de calcul du maillot à pois ne permet pas de récompenser le meilleur grimpeur du peloton, la proposition du coureur belge Thomas de Gendt pourrait vous intéresser. Le coureur de l’équipe Lotto-Soudal, non-retenu pour la Grande Boucle, a proposé de chronométrer les dix montées les plus dures du Tour et d’en tirer un classement. Voilà qui couperait court à la polémique, non ?

14h49 : @Kat C’est expliqué page 6 du règlement du Tour de France. L’étape du jour est classée en coefficient 5, soit “une étape courte et de grande difficulté”. Les délais sont calculés selon la moyenne des coureurs : ainsi, si on boucle l’étape à 36km/h, les délais sont de 18% du temps du vainqueur. Si l’étape se traîne à 29 km/h, les délais ne représenteront que 10% du temps du vainqueur.

14h49 : Bonjour Pierre ! Y-a-t-il un temps imparti pour boucler une étape, si oui comment ce temps est-il calculé ??? Merci et bon cyclolive !

14h45 : Hélas, Jack Bauer n’aura pas 24 heures chrono pour récupérer, car on attaque bientôt la montée de l’Aubisque, classé hors catégorie. Le coureur néo-zélandais a été brièvement soigné par son équipe.

Advertisements

14h44 : Il a dû avoir un sacré choc: est-ce raisonnable de repartir ?

14h39 :

14h39 : OH LA CHUTE DE JACK BAUER ET DE NILS EEKHOFF ! Le Néo-Zélandais a percuté la voiture UAE dans ce rétrécissement… #TDF2022

14h37 : Le coureur néo-zélandais Jack Bauer est jeté à terre, pris entre une moto et une voiture dans une route dont la chaussée se rétrécissait. Furieux, le vétéran de 37 ans va dire ses quatre vérités au pilote de la moto, mais parvient à repartir. Les images sont spectaculaires.

14h35 : C’est vraiment dommage qu’aucune équipe ne veuille prendre ses responsabilités. Il n’y a vraiment personne qui n’essaye de dynamiter le peleton. On va vraiment s’ennuyer aujourd’hui (encore).

14h35 : Comme on disait dans l’émission Le Juste Prix, “c’est plus”. L’échappée compte désormais 34 coureurs, soit 20% des coureurs engagés sur le Tour. Wout van Aert vient de s’y glisser.

14h32 : L’échappée du jour commence à ressembler à l’auberge espagnole, avec pas moins de 28 coureurs à l’avant. Valentin Madouas, qui pointe à 27 minutes de Jonas Vingegaard, est le plus dangereux au général. Ils ont moins de 30 secondes d’avance sur le peloton maillot jaune.

14h25 : Un groupe de 16 coureurs a faussé compagnie au peloton, avec notamment les Français Franck Bonnamour et Amaury Capiot et les costauds Tiesj Benoot, Alberto Bettiol ou Matej Mohoric, est partie avec 14 secondes d’avance. Le maillot à pois Simon Geschke, qui avait déjà fait rouler son équipe Cofidis, se retrouve pris au piège.

14h16 : La bonne échappée n’est toujours pas formée, et comme d’habitude, le peloton est parti tambour battant, de nombreuses équipes tentant de placer leurs hommes à l’avant. L’absence d’une équipe capable de contrôler la course (la Jumbo est amoindrie, les équipes de sprinter n’y ont aucun intérêt aujourd’hui…) joue bien sûr, ainsi que la fin des patrons du peloton depuis la fin des années 2000.

14h12 : On parlait tout à l’heure du prix du Super Combatif du Tour, sachez que le coureur qui le décroche à Paris gagne 20 000 euros, soit autant que le porteur final du maillot du meilleur jeune. Wout van Aert, qui a déjà sécurisé les 25 000 euros du porteur final du maillot vert va partir en vacances avec une somme rondelette.

Histoire d’être complet, sachez que le porteur du maillot à pois touche aussi 25 000 euros, la formation qui remporte le classement par équipe 50 000 euros et le porteur du maillot jaune sur les Champs, 500 000 euros. Généralement, ces primes sont distribuées au sein des équipes, pour valoriser les équipiers, les leaders se refaisant largement la cerise avec les contrats publicitaires.

14h02 : Ne vous étonnez pas de voir de nombreux coureurs belges tenter de filer aux avant-postes aujourd’hui, c’est la fête nationale belge aujourd’hui !

14h00 : Il est 14 heures, voici les principaux titres :

• Tadej Pogacar va-t-il enfin faire vaciller Jonas Vingegaard ? Suivez la 18e étape, la dernière de montagne, dans les Pyrénées.

• Nouvelle crise politique de l’autre côté des Alpes. Le Premier ministre italien, Mario Draghi, a démissionné. Si vous n’avez pas tout suivi, franceinfo récapitule les événements qui ont conduit à ce séisme politique.

• Douze départements du sud-est de la France, de la Haute-Savoie aux Alpes-Maritimes, sont désormais placés en vigilance orange à la canicule, selon le dernier bulletin de Météo France.

• Une page se tourne. La Poste va cesser de vendre son célèbre timbre rouge, à 1,43 euro, à partir du 1er janvier 2023.

14h00 : @Xavier Le coureur belge est effectivement l’immense favori pour cette distinction. Il aurait bien pu être concurrencé par Magnus Cort Nielsen, très batailleur sur la première partie de la Grande Boucle, mais le coureur danois a dû abandonner. Les autres noms qui circulent (l’Américain Quinn Simmons, par exemple…) ne paraissent pas en mesure de lui faire beaucoup d’ombre.

14h00 : Bonjour Pierre. Wout Van Aert à t’il déjà gagné le prix du super-combatif du Tour cette année comme je le pense ? Qui sont les autres candidats ?

13h56 : Stan Dewulf, le coureur de l’équipe AG2R qui tente de s’échapper en compagnie de Wout van Aert, a une petite activité de brasseur à côté de son métier de coureur, raconte CyclingTips. Forcément, sa bière, une triple blonde qui doit être bien rafraîchissante par ce temps, s’appelle Etappe 😉

L’abus d’alcool, contrairement à l’abus de Grande Boucle, est dangereux pour la santé, consommez avec modération, bien sûr.

13h44 : Les héros de ma jeunesse étaient plutôt Richard Virenque ou Laurent Jalabert (époque chasse au maillot à pois et échappées fleuves), mais ça ferait au moins un maillot distinctif porté par un Français. Là aussi, on attend toujours.

13h44 : Mon pronostic du jour : suite au forfait de Froome, l’inusable Thomas Voeckler troque sa place sur la moto pour un vélo vintage, remplace Froome et sort un grand numéro comme à ses plus belles heures !!! A l’arrivée embarras des commissaires qui ne savent pas s’il doit ou non revêtir la tunique jaune pourtant gagnée “à la pédale”😀

13h41 : @Pyrénéen Vous faites effectivement référence au col de Spandelle (que vous présentent ici nos camarades de franceinfo sport). Il n’est pas rare que des routes soient refaites à l’occasion du passage de la Grande Boucle, c’est vrai, mais après elles profitent à tout le monde. J’avais consacré un article aux frais engendrés par le passage de la course en 2015.

Ce n’est pas comparable aux ronds-points, ennemis jurés du peloton, qui sont parfois détruits puis reconstruits juste pour quelques jours (là encore, cet article de 2020 n’attend que vous).

13h41 : Aujourd’hui, un col qui est une ancienne piste forestière devenue départementale en 2020 puis refaite et recalibrée cette année spécialement pour le Tour. Merci qui ? Et les nids de poule de ma rue ?

13h35 : Unfortunately I won’t be taking the start today due to covid-19 😔 #TDF2022

13h35 : Chris Froome, quadruple vainqueur de la Grande Boucle, annonce qu’il abandonne le Tour après avoir été testé positif au Covid-19. Le Britannique figurait à une solide 26e place au général.

13h27 : Pinot au bout !! Tellement triste de l avoir entendu se dévaloriser alors qu’il est un sacré champion.

13h26 : L’art de ne pas se mouiller et pourtant intimement convaincu de la victoire de Pogacar au sommet d’Hautacam !

13h26 : Pourquoi pas un Britannique pour gagner cette dernière étape des Pyrénées? Histoire pour nos amis d’outre-manche de sortir la tête haute? Bravo FI pour pour un si beau travail. Tomp.

13h26 : 🚴‍♂️ ETAPE 18 ce 21 juillet aux environs de 13H30 TOP départ (DF) après avoir rempli ma gourde d’eau de Lourdes, pour un parcours aérien de montagne au panorama grandiose, comportant 2 ascensions HC séparées par un col de 1ère catégorie. Pas de boule de cristal utilisée aujourd’hui pour que je prédise le vainqueur de l’étape de ce jour. Et ce, afin de respecter au mieux les lieux sanctuarisés de cette ville d’accueil. Donc, mon pronostic/vainqueur à Hautacam : “bis repetita” David GAUDU épaulé pour ce faire par un coéquipier grimpeur de luxe. Oui, moi je continue à y croire même si la messe est dite au plus haut sommet ! Bon après-midi à toutes et à tous en course sur le Live.🇨🇵 FIN

13h29 : Voici les pronostics de la rédaction : Louis San et moi n’imaginons pas autre chose qu’un succès du maillot jaune Jonas Vingegaard, quand Nicolas Buzdugan voit Tadej Pogacar lever les bras et reprendre une minute sur le leader du général. Ce qui n’est certes pas très original, mais a plus de chance de marcher que l’audacieux pari de Romain Scotto qui a misé son maillot à pois sur Giulio Ciccone. Dans les commentaires, il reste cet irréductible cocardier d’@Aigle Jaune pour croire à un succès tricolore qui se dérobe jour après jour.

13h19 : @LeTour, @Hautacam65, aujourd’hui nous sommes au dessus des nuages.. C’est magique 💭💭💭

13h19 : En attendant les pronostics de mes petits camarades qui épluchent le classement, on prend une grande bouffée d’air frais avec le théâtre de l’arrivée… au-dessus des nuages, ce matin.

13h18 : #TDF2022 / #Stat 📊0⃣ : aucune des trois grandes nations de cyclismes (France, Italie, Espagne) a remporté une étape sur cette édition du Tour de France. Certainement une première de l’histoire.

13h18 : Une petite consolation : la France n’est pas la seule nation du cyclisme à attendre une victoire d’étape sur ce Tour. Nos voisins du sud de l’Europe ne font guère mieux (alors que c’est la fiesta pour les Belges et les Danois).

13h18 : Bonjour Louis, bonjour à toutes et à tous ! Pas de journée de repos à franceinfo.fr (et pas de Covid-19 non plus), je prends le départ de cette étape, la dernière dans les Pyrénées. On espère une grosse bagarre entre les leaders du classement général et tant qu’à faire une victoire française pour l’étape. Pour vos pronostics, c’est maintenant !

13h13 : Et vous l’attendiez avec impatience : Pierre Godon me rejoint dans ce direct pour suivre cette dernière étape de montagne.

Leave a Comment

Your email address will not be published.