Recrutement 2023, priorité à La Conti

Recrutement 2023, priorité à La Conti

Advertisements

Avec Paul Penhoët à partir de ce 1er août, puis Lorenzo Germani, Romain Grégoire, Lenny Martinez, Enzo Paleni, Laurence Pithie, Reuben Thompson et Sam Watson au 1er janvier prochain, ce sont huit coureurs de la promotion 2022 de La Conti qui rejoignent la formation WorldTour. Jamais une équipe n’a fait signer, la même année, un nombre aussi important de coureurs issus de son équipe de développement

Marc Madiot, manager Général de l’Équipe cycliste Groupama-FDJ :

« Faire passer huit coureurs de la Conti à la WorldTour est un choix extrêmement logique. Nous avons une équipe de développement qui présente une cuvée exceptionnelle, il était normal de les recruter en priorité. Le modèle Conti, que nous avons mis en place en 2018, a fait ses preuves. Les jeunes athlètes s’entraînent et vivent ensemble, ont à disposition des infrastructures de qualité au service de la performance et peuvent faire la passerelle sur certaines courses avec l’équipe WorldTour. Quand nous les recrutons dans l’équipe WorldTour, nous savons qu’ils sont prêts et eux savent où ils mettent les pieds. Ils ont déjà l’ADN de notre équipe et ont envie d’évoluer avec nous. L’année prochaine, je pense que nous allons battre des records en termes de moyenne d’âge. Nous étions à un carrefour pour l’équipe, il y avait une opportunité devant nous, il fallait la saisir. »

Jérôme Gannat, directeur sportif de La Conti :

« Nous connaissons une saison exceptionnelle qui s’explique d’abord par la qualité du recrutement. Nous avions des coureurs confirmés mais d’autres se sont découverts, je pense notamment à Lorenzo Germani et Enzo Paleni. Il y a eu une émulation positive. Ils viennent tous d’horizons différents et ils se sont tous mis au service du collectif : pour preuve, dix coureurs ont levé les bras cette année. Notre objectif premier est toujours de former nos jeunes coureurs pour qu’ils soient performants en WorldTour. En comptant Paul Penhoët, huit coureurs de la promotion 2022 seront dans l’équipe WorldTour l’année prochaine, je crois qu’il n’y a pas d’équivalence. Ils ont été séduits par le projet que proposait l’équipe, on ne leur offre pas simplement un contrat en WorldTour mais un projet sportif sur le long terme, qu’ils doivent s’approprier. Ils ont tous un bon état d’esprit, un bon sens du collectif, je pense qu’ils vont rapidement apporter une plus-value. L’équipe WorldTour va profiter de ce vivier exceptionnel. Ce que l’Équipe cycliste Groupama-FDJ a construit en quatre ans est une réussite, la saison prochaine plus d’un tiers de l’effectif WorldTour sera passé par la Conti. » 

Advertisements

Lorenzo Germani (20 ans, italien):

« J’ai souvent le statut d’équipier, c’est un rôle qui me convient et je pense savoir bien le faire. Je suis très content que l’Équipe cycliste Groupama-FDJ valorise ce rôle en me faisant passer en WorldTour. Je tiens à préciser que ça s’est fait avant mes deux victoires, pour moi, c’est très significatif. C’est un rêve depuis que je suis tout petit, ça valide tout le travail qui a été fait. La Conti m’a beaucoup apporté pendant ces deux années. Quand je suis arrivé, je ne connaissais rien aux « vraies courses », notamment aux courses par étapes. J’ai progressé physiquement et mentalement et j’ai également appris deux langues (français/anglais). Je dois beaucoup à La Conti, je veux remercier tout le monde, tout est mis à notre disposition pour réussir. J’ai également pu m’entretenir avec un préparateur mental, j’arrive plus confiant sur les courses mais toujours les pieds sur terre. J’ai levé les bras à deux reprises d’abord sur le championnat d’Italie, je portais le maillot Groupama-FDJ mais j’ai couru seul car je suis l’unique représentant italien puis au Val d’Aoste avec mon maillot tricolore mais entouré par mes coéquipiers et le staff, c’était incroyable. Huit coureurs de La Conti seront dans l’équipe WorldTour l’année prochaine, c’est exceptionnel, nous avons un bon feeling entre nous, je pense que nous apporterons une bonne énergie. »

Principaux résultats :
2022
Champion d’Italie U23
Vainqueur 2e étape du Tour du Val d’Aoste
2021
2e Tour du Pays de Montbéliard

Romain Grégoire (19 ans, français) :

« C’est une fierté d’atteindre le plus haut niveau de notre sport mais ce n’est pas une finalité. J’espère que ce n’est que le début de l’aventure. Je me suis tout de suite senti bien à La Conti. Quand on évolue dans une atmosphère qui nous convient, ça se ressent sur les résultats. En début d’année, on aurait pu craindre la barrière de la langue mais, une fois sur le vélo, on a le même maillot et le même objectif. Chaque week-end, on est surpris de nos performances. On marche tous dans la même direction, ce n’est pas un hasard si 10 coureurs sur 13 se sont imposés cette année. On en profite. Personnellement, j’ai remporté de belles courses, ça m’a apporté beaucoup de confiance. Certaines courses me font rêver comme Liège-Bastogne-Liège, que j’ai remporté chez les Espoirs, ou le Tour de Lombardie. Je rêve aussi de Grand Tour et, bien sûr, du Tour de France. L’année prochaine, j’espère déjà pouvoir m’exprimer et apprendre auprès de nos leaders. Jouer un rôle d’équipier est essentiel dans l’apprentissage. J’ai également eu cette mission cette année, pour recevoir il faut savoir donner, j’y trouve également beaucoup de plaisir que ce soit en montagne mais aussi quand je roule pour emmener un sprint. »

Principaux résultats :
2022
Vainqueur 7e étape du Tour d’Italie espoirs
Vainqueur Flèche Ardennaise
Vainqueur Giro del Belvedere
Vainqueur Liège-Bastogne-Liège espoirs
Champion de France Espoirs de Cyclo-Cross
2021
Champion d’Europe Juniors course en ligne
Champion de France Juniors course en ligne et contre-la-montre
2020
Champion de France Juniors course en ligne

Lenny Martinez (19 ans, français) :

« Je suis très content d’intégrer l’équipe WorldTour. J’aurai passé toutes les étapes avec l’équipe Groupama-FDJ, après le Programme Juniors et La Conti, c’est dans la continuité. Je me sens bien dans l’équipe, ensemble nous n’allons pas griller les étapes et je vais continuer à progresser. J’ai énormément appris cette année, notamment sur le travail d’équipe, que ce soit aider mes leaders ou être leader moi-même et profiter du travail des équipiers. Je suis un grimpeur, j’aime quand les courses sont difficiles avec des enchaînements de cols et des rythmes soutenus. J’ai remporté le classement général du Val d’Aoste cette année, ça a validé les bons résultats que j’avais en montagne. J’ai également pu disputer plusieurs courses avec l’équipe WorldTour et côtoyer Thibaut Pinot et David Gaudu (le Tour des Alpes, Laigueglia, la Mercan’tour). J’espère notamment pouvoir aider David Gaudu en montagne les prochaines saisons. Il marche fort, c’est motivant. »

Principaux résultats :
2022
Vainqueur Tour du Val d’Aoste
3e Tour d’Italie Espoirs
8e  Mercan’tour Classic
14e Tour des Alpes
2021
Vainqueur Giro Della Lunigiana

Enzo Paleni (20 ans, français) :

« Dès que j’ai commencé le vélo, il y a 6 ans, l’objectif était d’en faire mon métier. Plus jeune, j’habitais à Valloire et je voyais le Tour de France passer, j’ai toujours dit à mon père « quand je serai grand je ferai le Tour de France ». J’ai toujours fait beaucoup de sports, j’étais notamment en sport étude hockey mais j’ai eu un problème au genou, ça a été l’occasion de me mettre au vélo. En rejoignant une formation WorldTour, j’atteins le plus haut niveau, c’est très satisfaisant mais ça reste une étape. L’objectif est de performer et d’exploiter mes capacités à 100%.  Je suis un coureur polyvalent, un rouleur et je m’investis beaucoup dans le contre-la-montre. Cette année, je pense que nous avons été la meilleure équipe de développement au monde, c’est une belle récompense de voir huit coureurs passer à l’échelon supérieur. La Conti nous aura apporté un suivi très professionnel. L’objectif la saison prochaine sera de continuer à appendre, écouter les conseils, mais le but restera le même : gagner ! »

Principaux résultats :
2022
Vainqueur Triptyque des Monts et Châteaux
2021
2e Championnat de France U23 contre-la-montre
2020
2e Championnat de France Juniors contre-la-montre

Laurence Pithie (20 ans, néo-zélandais) :

« C’est incroyable. Depuis que je suis cycliste, depuis que je fais du vélo avec mon père et mon frère, je n’ai jamais regardé derrière et j’ai toujours rêvé d’être au plus haut niveau et de rejoindre le WorldTour. Pour y arriver, j’ai dû changer de vie, rejoindre l’Europe. Ça a été un grand changement mais je me suis rapidement adapté, maintenant j’ai l’impression d’être ici à la maison. Je n’ai pas de mots pour décrire ce que je ressens. Il y avait 10 coureurs Néo-zélandais en WorldTour cette saison, je suis content de les rejoindre. Je pense être un coureur de Classiques mais je peux aussi intégrer le train d’un sprinteur. C’est également génial de partager ça avec sept autres coureurs de La Conti, ça montre que cette équipe de développement fonctionne. Sur le papier, on pouvait voir le potentiel de notre effectif en début d’année mais faire en sorte que cela marche, travailler tous ensemble et réussir à accomplir ce qu’on a fait, c’est fort. Merci à toute l’équipe d’avoir cru et de croire en moi, je veux aussi remercier le staff qui m’a facilité la vie quand je suis arrivé de Nouvelle-Zélande. J’ai hâte de découvrir la suite. »

Principaux résultats :
2022
Champion de Nouvelle-Zélande U23
Vainqueur GP de Pérenchies
Vainqueur 3e étape Tour de Normandie
2021
Vainqueur Baltic Chain Tour
2019
Champion du Monde de l’Omnium
Champion du Monde de l’Américain

Reuben Thompson (21 ans, néo-zélandais) :

« Autant que je me souvienne, j’ai toujours été sur un vélo, notamment mon BMX, puis je me suis mis à la route avec un copain. On a commencé à faire la compétition entre nous et quelque temps après je me suis retrouvé en France (rires). J’ai eu une opportunité avec un club Juniors puis La Conti et maintenant la WorldTour, c’était un choix naturel. L’année dernière, j’avais prolongé pour une année avec La Conti en sachant que je rejoindrais l’équipe WorldTour en 2023. Ce que l’on a réalisé cette année avec La Conti, c’est spécial, je suis content d’en faire partie. C’est dur de synthétiser tout ce que nous a appris La Conti, je ne sais pas par où commencer. Je crois que ce qui m’a marqué le plus est que nous avons réussi à courir comme une équipe WorldTour. Personnellement, je me sens plus à l’aise sur mon vélo notamment pour me positionner dans le peloton ou pour aborder des bordures. Je suis devenu un coureur plus complet. J’ai à nouveau eu la chance de disputer certaines courses avec l’équipe WorldTour, j’ai vu que j’avais progressé par rapport à l’an dernier et que je pouvais aider l’équipe dans le final. Je ne suis pas si loin du top niveau. Avoir l’opportunité de se juger face aux meilleurs est une source de motivation. Je sais que je dois encore travailler pour jouer dans le final, mais je sais aussi que cela est possible. »

La Rencontre de Reuben Thompson avec Annemiek van Vleuten

« Il y a six ans, Annemiek Van Vleuten est venu à Queenstown en Nouvelle-Zélande pendant l’intersaison. Ma mère avait vu sur les réseaux qu’elle cherchait du monde pour rouler. Je lui avais répondu en pensant qu’on serait nombreux. Le lendemain, nous n’étions que tous les deux. On avait fait une sortie de 110 kilomètres, je n’avais jamais fait autant (rires). Elle était restée une dizaine de jours et nous avions partagé quelques sorties. En janvier, elle m’avait envoyé toutes ses tenues de l’année passée, j’ai roulé pendant un an avec l’équipement de l’équipe féminie Orica. Elle m’avait également aidé lors de mon arrivée en Europe. Elle est incroyable, j’étais très heureux qu’elle remporte le Tour de France. »

Principaux résultats :
2022
Vainqueur 4e étape Tour du Val d’Aoste
2e du Tour du Val d’Aoste
2e Circuit des Ardennes
2021
Vainqueur Tour du Val d’Aoste
3e du Tour du Pays de Montbéliard

Samuel Watson (20 ans, britannique) :

« C’est quelque chose dont je rêve depuis que je suis enfant. J’ai toujours été attiré par ce qui a des roues, j’allais à l’école à vélo puis j’ai découvert le cyclisme grâce à la famille Pidcock. Tout ce que je savais, c’était que je voulais en faire mon métier. J’ai particulièrement aimé cette année à La Conti et je suis content de poursuivre avec Groupama-FDJ. C’est le parfait endroit. Cette saison, j’ai notamment appris à protéger les sprinteurs et les grimpeurs pour qu’ils puissent s’exprimer au mieux, c’était nouveau pour moi. Personnellement, je suis davantage un puncheur et j’espère devenir un coureur de Classiques. J’étais heureux de lever les bras la semaine dernière sur le Tour d’Alsace, c’était impressionnant de voir une équipe aussi forte travailler pour moi, je devais conclure en beauté. »

Principaux résultats :
2022
Vainqueur Gand-Wevelgem U23
5e Tro Bro Léon
Champion de Grande-Bretagne U23
Vainqueur 5e étape Tour Alsace
Vainqueur 3e étape Course de la Paix
2021
Vainqueur 3e étape Kreiz Breizh Elites

En savoir plus sur la Conti

Créée en 2019, la Conti vit déjà sa quatrième saison en tant qu’équipe de formation de l’Équipe Cycliste Groupama-FDJ. Elle est l’antichambre de la formation WorldTour et la suite du Programme Juniors, mis en place en 2021, permettant à des plus jeunes talents de connaître un premier suivi de la part du staff. L’équipe est basée à Besançon et possède les infrastructures idéales pour accompagner les coureurs durant leur développement, que ce soit sur le plan sportif ou personnel. Les jeunes espoirs bénéficient de formations sur l’entraînement, la nutrition, la communication ou encore l’apprentissage de nouvelles langues, dont le français pour les coureurs étrangers. Chaque membre possède un contrat professionnel et dispose du même matériel que les coureurs de la formation WorldTour. La Conti a accès à un large panel de courses allant de la catégorie Espoirs aux courses professionnelles de Classe 1. Le règlement UCI permet aussi aux coureurs de pouvoir courir de façon occasionnelle avec la formation WorldTour ce qui leur apporte une expérience précieuse dans leur construction en tant que cycliste de haut-niveau. En 2022, La Conti réalise sa meilleure saison depuis sa création. Elle compte, à ce jour, 20 succès obtenus avec 10 de ses 13 coureurs et se positionne en tant que meilleure équipe de développement au classement mondial UCI. Cette année, Kevin Geniets est devenu le premier coureur issu de La Conti à participer au Tour de France avec l’Équipe Cycliste Groupama-FDJ. En 2023, plus d’un tiers de l’effectif WorldTour aura été formé à La Conti.

Leave a Comment

Your email address will not be published.