EN DIRECT - Tour de France (7e étape): Pogacar s'impose sur la Planche des Belles Filles après un finish terrible

EN DIRECT – Tour de France (7e étape): Pogacar s’impose sur la Planche des Belles Filles après un finish terrible

Advertisements

17:42

Madiot très content de Gaudu

Marc Madiot: “C’est plus qu’une bonne journée, c’est la confirmation que Gaudu est au niveau. On a fait un beau travail d’équipe je trouve. Parfois on remet en cause la qualité du travail français, je pense qu’on a fait du bon boulot. C’était bien, j’ai bien aimé ce qu’on a produit. On est au niveau. Il y a deux coureurs un petit ton au dessus mais pas non plus… ce n’est pas un trou énorme mais il y a un petit trou. Quand ça déclenche pour la gagne, ils sont deux à pouvoir y aller. Après il y a une dizaine de coureurs dans la même fourchette, on est dedans.”

17:38

Pogacar avait coché l’étape de longue date

Tadej Pogacar: “C’était très difficile, surtout dans la dernière partie. Mes gars ont roulé toute la journée pour me pousser vers la ligne d’arrivée, ma famille était au sommet aujourd’hui. C’était un jour spécial aujourd’hui, j’avais des chaussures spéciales (pour la recherche contre le cancer ndlr). Je suis très fier de cette victoire. C’était dans mon esprit depuis longtemps, peut-être depuis que le parcours était connu, c’était vraiment un objectif de gagner ici.”

17:32

Tadej Pocagar estime que Jonas Vingegaard est son seul adversaire

“Je crois que c’est l’un des meilleurs grimpeur du monde, peut-être même le meilleur grimpeur du monde.”

17:28

Classement général après la 7e étape

1- Tadej Pogacar

2- Jonas Vingegaard (+35″)

3- Geraint Thomas (+1’10)

4- Adam Yates (+1’18)

5- David Gaudu (+1’31)

6- Romain Bardet (+1’32)

7- Thomas Pidcock (+1’35)

8- Neilson Powless (+1’37)

9- Enric Mas (+1’43)

10- Daniel Felipe Martinez (+1’55)

17:21

Que c’est cruel pour Lennard Kämna

Échappé depuis le début de la journée, Lennard Kämna a cru jusqu’au bout à la victoire d’étape. Sous la flamme rouge, il comptait encore 45″ d’avance sur Pogacar. Mais les derniers mètres non goudronnés avec certains passages à 24% ont eu raison du grimpeur de la Bora qui s’est fait déposer à moins de 100 mètres de la ligne.

17:12

Victoire de Tadej Pogacar !

Le Slovène devance Jonas Vingegaard sur la ligne au terme d’un sprint à l’arraché ! Les deux hommes se sont livrés une bataille sur les 300 derniers mètres de la Planche des Belles-Filles. Alors que Kämna pensait avoir fait le plus dur, il a vu revenir sur lui deux fusées. Tadej Pogacar finit par sauter Jonas Vingegaard à 20 mètres de la ligne. Le Slovène reprend dix secondes au Danois au général. Primoz Roglic prend la 3e place. David Gaudu prend la 6e place et Romain Bardet la 8e.

17:11

100 m – Vingegaard mange Kämna

Terrible pour l’Allemand !

17:11

300 m – Gaudu lâché

Gaudu perd le contact alors que Bardet s’accorche !

17:10

500m – Ca tient pour Kämna !

Pogacar roule fort mais ne distance personne. L’Allemand conserve un tout petit pécule mais pioche !

17:09

1 km – Coup de fusil de Pogacar !

Et c’est parti pour le maillot jaune qui passe à l’attaque ! Il est suivi par Vingegaard et Roglic !

17:07

1 km – Kämna entame la portion non goudronnée

L’Allemand passe sur la potion “Super” de la Planche des Belles-Filles. La foule est au rendez-vous pour soutenir Kämna qui donne tout pour la victoire d’étape ! 48″ d’avance pour lui.

17:04

3 km – Kämna garde un pécule

Toujours seul devant, Lennard Kämna compte 45″ d’avance sur le peloton mené par les UAE. Mais l’écart s’amoindrit au fil des mètres.

17:03

3 km – Powless craque lui aussi

Le 2e du classement général dit au revoir à ses rêves de maillot jaune. L’Américain va disparaître des dix premiers du général ce soir.

17:01

3 km – Vlasov passe par la fenêtre !

Premier favori au maillot jaune qui saute ! Aleksandr Vlasov est distancé au même titre que Alexey Lutsenko, leader d’Astana. Le Top 10 va être chamboulé !

16:59

4 km – Ben O’Connor et Pinot lâchés !

C’est fini pour Ben O’Connor et Thibaut Pinot distancés à 4 km du but. L’addition va être salée pour l’Australien.

16:57

5km – Kämna rejoint Geschke en tête

Lennard Kämna vient de faire la jonction sur Simon Geschke. Le coureur de la Bora contre son compatriote et file tout seul ! Il compte 1’08 d’avance sur le peloton où aucun mouvement n’est à signaler.

16:55

5 km – Martinez dans les dernières positions du peloton

L’un des leaders de la Ineos est dans une position inconfortable. Les Anglais pourraient y voir plus clair quant au leadership dès ce soir si le Colombien explose.

16:52

6 km – Déja fini pour Barthe et Erviti

Simon Geschke se lance seul devant alors que l’échappée éclate. Le peloton arrive lui aussi au pied de la montée.

16:50

7 km – C’est parti pour la Super Planche des Belles-Filles !

Les sept hommes viennent de plonger dans cette montée de 7km à 8,5% de moyenne. L’heure de la grande explication a sonnée !

16:48

10 km – Ineos visse en tête de peloton

Les coéquipiers de Yates, Thomas et Martinez imposent un rythme d’enfer à l’approche de la Super Planche des Belles-Filles. L’écart des sept hommes de tête est de 1’41 à 3 km du début de la montée.

16:39

17 km – Les grosses équipes pointent le bout de leur nez

A 10 km du pied de la Super Planche des Belles Filles, les équipes des prétendants au général replacent leurs leaders. Antoine Duchesne emmène David Gaudu dans son sillage. Idem pour la Jumbo, Ineos et UAE. Ca sprint pour être en tête du peloton !

16:34

20 km – Marc Hirschi et Mikkel Bjerg distancés

Coéquipiers de Tadej Pogacar, Marc Hirschi et Mikkel Bjerg sont distancés par le peloton. Des renforts en moins pour le Slovène à l’approche de la Super Planche des Belles Filles. Le rythme s’est accéléré dans le peloton qui est revenu à 1’50 des sept hommes de tête.

16:29

25 km – La tête de course à 20 bornes du pied de la Super Planche des Belles Filles

A 7 kilomètres de la ligne, les coureurs poseront leurs roues sur les rampes de la Super Planche des Belles Filles. Une ascension connue du Tour de France après son premier passage en 2012. Comme en 2019, c’est la version “Super” de la Planche des Belles Filles qui attend les coureurs. La différence entre la Planche des Belles Filles et la version empruntée aujourd’hui réside dans le dernier kilomètre non goudronnée avec des pentes à 24%.

>> Plus d’informations ici

16:07

40 km – 2’45 d’avance pour Kämna et compagnie au sommet du col des Croix

Les sept hommes de tête terminent l’ascension du col des Croix (3e catégorie) avec 2’45 d’avance sur la meute. C’est Simon Geschke qui prend les deux points, portant son total à quatre points.

16:01

43 km – Jonas Vingegaard se méfie de la Super Planche des Belles Filles

“Ce n’est pas la montée qui me convient le mieux. J’espère être mieux qu’hier et être avec les meilleurs en haut”, a tempéré le nouveau leader de la Jumbo-Visma au micro d’Eurosport.

15:57

50 km – C’est rentré pour Durbridge et Erviti

Le duo s’est imposé un énorme effort pour revenir sur les cinq de devant. Ils sont donc désormais sept à animer la course tandis que les UAE continue d’imposer leur rythme dans le peloton.

15:46

55 km – L’échappée proche des 3′ d’avance

Toujours composé de Kämna, Schachmann, Durbridge, Teuns et Geschke, le groupe de tête reprend un peu de champs sur le peloton pour atteindre les 3′ d’avance. Derrière, Cyril Barthe et Imanol Erviti sont toujours en chasse-patate mais devraient pouvoir rejoindre le groupe de tête.

15:31

69 km – Ils sont cinq à l’avant

La jonction a été opérée en tête de course. Dylan Teuns et Simon Geschke sont revenus sur Kämna, Schachmann et Durbridge. Geschke se charge de prendre les deux points au sommet du col de la Grosse Pierre.

15:29

70 km – Ciccone distancé, Teuns en contre

Fortune diverse pour les héros de la Super Planche des Belles Filles 2019 puisque Giulio Ciccone est distancé dès les premiers pourcentages du col de la Grosse Pierre tandis que Dylan Teuns est parti en contre. Moins surprenant que Ciccone, Pedersen s’est lui aussi rangé sur le côté après avoir assurer l’essenstiel en prenant les points pour le maillot vert. Avec ces accélérations succéssives, l’écart est remonté à 2’30.

15:25

71 km – Les Bora se font la malle

Fatigués de ne pas prendre le large, Max Schachmann et Lennard Kämna,les deux coureurs de la Bora tentent de prendre le large. Luke Durbirdge prend le sillage des deux Allemands alors que les coureurs entament le col de la Grosse Pierre.

15:20

75 km – Mads Pedersen prend les points à Gérardmer

Mads Pedersen passe en tête du sprint intermédiaire à Gérardmer. Du côté du peloton, Wout van Aert règle le sprint et récolte 5 points. Christophe Laporte et Fabio Jakobsen se partagent les miettes.

15:13

79 km – Les coéquipiers de Pogacar gardent l’échappée en point de mire

Une fois revenu à 2′ des dix hommes de tête, les UAE ont ralenti la cadence pour garder l’échappée à portée de fusil. Le sprint intermédiaire de Gérardmer se profile pour les fuyards.

15:01

91km – 8 juillet 2012, première victoire de Thibaut Pinot sur le Tour

Le 8 juillet 2012, Thibaut Pinot, benjamin du Tour de France, levait les bras à Porrentuy pour sa première victoire sur la Grande Boucle. Un numéro en solitaire à l’issue duquel il avait devancé Cadel Evans et Tony Gallopin sur la ligne.

Dix ans plus tard, en cette Saint Thibaut, Pinot pourrait marquer une nouvelle fois le Tour sur les pentes de la Super Planche des Belles Filles, à quelques kilomètres de chez lui.

14:53

94 km – Laengen se relève

Coéquipier de Pogacar, Vegard Stake Laengen se relève compte tenu de l’attitude de son équipe. Les UAE ne sont décidés à ne pas laisser partir l’échappée et le Norvégien va rentrer dans le rang auprès de son leader. Ils ne sont plus que dix devant.

14:40

104 km – Les UAE n’ont pas l’air décidés à laisser l’échappée partir

Alors que les onze hommes partis à l’avant semblaient bien partis pour animer la course, les UAE de Tadej Pogacar se sont mis à rouler en tête de peloton et l’écart chute peu à peu. L’écart entre les deux groupes est de 2’16.

14:33

112 km – Teuns et Ciccone pour refaire le coup de 2019 ?

Dylan Teuns et Guilio Ciccone se sont glissés dans l’échappée, tout ils l’avaient fait comme en 2019. Cette année-là, le Tour découvrait la Super Planche des Belles Filles. Les deux coureurs s’étaient joués la gagne au sommet du mont vosgien. Teuns avait arraché la victoire d’étape tandis que Guilio Ciccone se consolait en dépossédant Julian Alaphilippe du maillot jaune. Actuellement 136e à plus de 20′ de Pogacar, Ciccone ne sera pas en mesure de rééditer l’exploit alors que Teuns n’est qu’à 3′ et peut rêver de maillot jaune.

14:26

117 km – Point sur la situation de course

Vegard Stake Laengen (UAE), Lennard Kämna (BOH), Max Schchmann (BOH), Kasper Asgreen (QST), Imanol Erviti (MOV), Simon Geschke (COF), Dylan Teuns (BAH), Mads Pedersen (TFS), Giulio Ciccone (TFS), Luke Durbridge (BEX), Cyril Barthe (BBK) sont les onze coureurs composants ce qui est l’échappée du jour. Derrière, le peloton tire le rideau et prend une pause pour satisfaire un besoin naturel. Les onze coureurs approchent des 2′ d’avance.

14:20

119 km – Mathieu van der Poel déjà à l’arrière

Alors que le peloton ne s’est pas emballé, Mathieu van der Poel est tout de même décroché et se retrouve dans les voitures. Avant le début d’étape, le Néerlandais évoquait déjà la possibilité de mettre pied à terre et de rentrer à la maison.

14:14

125 km – Ils sont désormais 11 à l’avant

Geschke a été rejoint par Laengen, Kämna, Schachmann, Asgreen, Erviti, Teuns, Pedersen, Ciccone, Durbridge et Barthe. Ce groupe à l’avant compte 45 secondes d’avance sur le peloton, qui a ralenti la cadence.

Derrière ces 11 hommes, Michael Woods et Magnus Cort Nielsen sont partis à leur poursuite.

14:09

128 km – Ganna lâche l’affaire

L’Italien, qui s’est finalement relevé, n’a fait que quelques kilomètres avec Simon Geschke. L’Allemand compte une quinzaine de secondes d’avance sur le peloton, à 200 mètres derrière lui.

14:05

131 km – Ganna rejoint Geschke

Filippo Ganna, le champion du monde du contre-la-montre, s’est lui aussi extrait du peloton. Il est, sans grande surprise, parvenu à faire la jonction avec Simon Geschke. Les deux hommes ont plus de 15 secondes d’avance sur le peloton, qui continue de rouler fort.

13:59

135km – Geschke seul en tête

Simon Geschke, le coureur allemand de la Cofidis, se retrouve seul en tête. Forcément, ça devrait relancer derrière. 10 secondes d’avance pour l’homme de tête.

13:55

140km – Toujours pas d’échappée

La situation est identique depuis plusieurs kilomètres, de nombreuses attaques mais ça ne donne jamais rien. Thibaut Pinot est toujours dans les premières positions du peloton.

13:47

147km – Attaque des Bora

Nils Politt lance Maximilian Schachmann à l’avant, ça revient avec Peter Sagan notamment ! Un petit groupe se forme.

13:38

155km – Aucune échappée

Plus de 20 kilomètres de course et aucune échappée à cette heure, ça devrait encore bien batailler avant de voir un groupe se former.

13:37

Van der Poel maintient qu’il pourrait abandonner

Mathieu van der Poel (Alpecin) a encore évoqué un possible abandon avant de prendre le départ de la septième étape du Tour de France ce vendredi. Hors de forme, le coureur néerlandais explique que “cela ne sert à rien” de continuer si sa condition ne s’améliore pas.

13:29

163km – Thibaut Pinot dans les premières positions

Aucun coup ne parvient à sortir et Thibaut Pinot se trouve dans les premières positions du peloton, certainement à l’affût pour prendre l’échappée même si son manager Marc Madiot a annoncé qu’il sera au soutien de David Gaudu.

13:21

169km – UAE Emirates enchaîne les problèmes

Marc Soler et George Bennett se portent aussi à la voiture de leur équipe UAE Emirates, après Tadej Pogacar. C’est assez rare de voir autant de coureurs se rendre dans la file des voitures au même moment, en début de journée.

13:19

171km – La bataille continue

Pour l’instant, personne ne parvient à réaliser la différence. Mikkel Honoré a quelques mètres d’avance mais ça va forcément ressortir.

13:13

Départ réel

C’est parti pour 176 kilomètres avec une attaque d’entrée de jeu d’un coureur de la formation AG2R-Citroën. De nombreux coureurs se portent à l’avant.

13:11

Pogacar s’arrête à nouveau dans le fictif

Tadej Pogacar s’arrête une nouvelle fois pour régler son problème mécanique. Il repart à nouveau, le départ réel va être un peu retardé.

13:08

Départ fictif, Pogacar a un problème

C’est parti pour le départ fictif, avec un problème mécanique pour Tadej Pogacar, qui s’arrête. Il va certainement falloir attendre le maillot jaune.

12:47

Vincent Lavenu imagine Pogacar capable de lâcher son maillot jaune sur la Planche des Belles Filles

Mal embarqués après l’étape des pavés, AG2R et Vincent Lavenu continuent d’espérer un bon classement général sur ce Tour de France malgré la chute et la perte de temps de Ben O’Connor. Le manager de l’équipe française imagine même voir une échappée aller au bout sur la Super Planche des Belles Filles et pourquoi pas voir Pogacar laisser sa tunique jaune.

12:41

A court de forme, Mathieu van der Poel envisage d’abandonner

Inexistant depuis le début du Tour de France, Mathieu van der Poel traîne sa peine depuis le début de l’épreuve. Lâché dès les premières accélérations du peloton ce jeudi à Binche, le Néerlandais ne prend pas de plaisir et envisage de quitter la course plus tôt que prévu.

8:46

“La suspicion vient souvent de France”, estime le patron de la Jumbo-Visma

Dans un entretien ce vendredi à l’Equipe, Merijn Zeeman, le manager sportif de la Jumbo-Visma est revenu sur les accusations de dopage liées à son équipe. Pour lui, les “Français se cherchent des excuses” car ils n’ont pas la même exigence.

8:45

Mathieu van der Poel parle d’un possible abandon

Lâché parmi les premiers du peloton lors de la sixième étape, Mathieu van der Poel est à court de forme sur ce Tour de France. Le Néerlandais pense désormais sérieusement à abandonner.

8:44

Sur les terres de Thibaut Pinot

Discret depuis le début du Tour de France, Thibaut Pinot se sait très attendu ce vendredi pour la septième étape qui se terminera sur ses routes d’entraînement, du côté de la Super Planche des Belles Filles. L’ambiance s’annonce grandiose.

8:44

Bonjour à tous

Bienvenue pour suivre cette septième étape en direct commenté. Les coureurs devront effectuer 176 kilomètres entre Tomblaine et la Super Planche des Belles-Filles, qui sera la première arrivée au sommet de cette édition. Tadej Pogacar, qui a pris le maillot jaune ce jeudi grâce à son succès d’étape à Longwy, a l’occasion de frapper un grand coup.

Leave a Comment

Your email address will not be published.