EN DIRECT - Arménie-France Espoirs : les Bleuets déroulent et valident presque leur billet

EN DIRECT – Arménie-France Espoirs : les Bleuets déroulent et valident presque leur billet

Advertisements

Le Fée : “Les trois points, c’est ce qu’on voulait”

Le Fée au micro de Canal + : “Je n’ai pas l’habitude de marquer donc c’est sûr que je vais m’en souvenir. On avait à cœur de faire un bon match dans ces conditions. On ne jouait pas dans un grand stade, c’était dur de se motiver parfois. On a pas fait le match qu’on voulait, on a manqué de maîtrise, mais on a quand même les trois points et c’est tout ce qu’on voulait. Je suis entouré de joueurs de qualité, qui jouent le même football que moi. Pour s’exprimer, c’est plus facile. Je suis encore focus sur la fin de saison, elle n’est pas terminée, il reste un match… On verra ce qui se passera après.”

Ripoll en veut plus dans le jeu

L’entraîneur des Espoirs sur Canal + : “La qualif est pas complètement là, pas mathématiquement. Pour le résultat de ce soir… Tout est résumé en disant que l’essentiel est là. Après sur la qualité de notre match, ce n’est pas dans la lignée des dernières productions. On a eu du mal à mettre du rythme, physiquement. On n’a pas su emballer ce match. Il faisait très chaud, on a eu du mal à faire les efforts. C’est des contextes comme il en existe parfois. J’ai un groupe homogène, cohérent. Je sais qu’ils sont tous capables de démarrer le match, on a la confirmation avec Enzo (Le Fée), Malo (Gusto) et les autres…”

C’est terminé à Erevan ! Victoire 4-1 de la France !

Malgré un petit temps faible à l’heure de jeu, l’équipe de France espoirs s’impose sur la pelouse de l’Arménie assez nettement et largement, 4-1. Les Bleuets ont notamment pu compter sur un Le Fée inspiré dans le dernier geste et auteur d’un doublé, ainsi qu’un penalty de Gouiri et un dernier but inscrit par Gusto.

Rendez-vous désormais jeudi pour les Bleuets, contre l’Ukraine, pour finir le travail et avoir le billet direct pour l’Euro Espoirs 2023. Il faudra ne pas perdre 6-0 pour terminer premier de ce groupe H.

Les Bleuets déroulent

Dans cette fin de match sans enjeu à Erevan, les Bleuets essayent de se faire plaisir et d’aller chercher un 5e but pour les statistiques. Mathématiquement, les Bleuets ont déjà fait tout ce qu’il fallait avec cette 8e victoire consécutive… mais avec un but encaissé, cette fois-ci.

ET DE QUATRE !

ENCORE UN BUT POUR LES BLEUETS ! GUSTO POUR CONCLURE !

Le Lyonnais est parfaitement placé et décalé par un ancien de l’académie de l’OL, Amine Gouiri, pour trouver un bel angle de frappe. Nersesyan est légèrement trop court, le ballon file dans le petit filet intérieur. 4-1 pour la France !

Rendez-vous décisif jeudi

Dans trois jours seulement, à Istanbul, la France espoirs pourra s’assurer définitivement de sa place à l’Euro 2023. Il faudra simplement éviter la défaite par six buts d’écart contre l’Ukraine (après la victoire 5-0 à l’aller) pour cela, dans un match à suivre sur RMC Sport à partir de 18 h 45.

Les Bleuets gèrent mieux

Après un petit coup de moins bien, le 3e but de Le Fée a fait du bien au moral des jeunes Français. Ils maintiennent bien le ballon dans les 30 mètres adverses, sans trop forcer ni prendre de risques. Le chrono tourne dans le bon sens. Les trois points devraient bien revenir aux Bleuets ce soir encore.

L’Arménie durcit le ton

Les Arméniens commencent à avoir du mal à suivre les actions et la vitesse des Bleuets. Manukyan commet une faute grossière et reçoit un carton jaune en échange.

Sortie de Le Fée

Kalulu va entrer sur le terrain et prendre sa place en latéral droit, tandis que Gusto va monter de deux crans.

Camavinga reste au sol

Le milieu de terrain madrilène subit un choc au niveau du genou et reste au sol… Petite inquiétude sur le banc de touche des Bleuets.

ET LE FÉE POUR CONCLURE !

QUEL COUP-FRANC D’ENZO LE FÉE ! Le Lorientais frappe comme Laurienté et prend à revers le gardien adverse. Le coup-franc était lointain mais termine au fond des filets. 3-1 pour la France et doublé pour Enzo Le Fée ce soir.

Entrée de Thuram

Sylvain Ripoll réagit immédiatement en renforçant son milieu de terrain pour tuer le dernier quart d’heure et les contres adverses : Diop sort, Thuram entre.

Deux changements pour l’Arménie

Nouveaux remplacements pour les locaux avec les sorties de Grigoryan et Hovhannisyan au profit de Alaverdyan et Hakobyan.

OOOH LE BUT ARMÉNIEN !

ATTENTION RÉDUCTION DU SCORE !

Sur une contre-attaque bien menée, Merlin est surpris par le coup de rein de Shaghoyan. Le numéro 10 de l’Arménie vient ensuite battre Meslier avec sang froid. 2-1…

Grosse occasion pour Abline !

Quel bon enchaînement du joueur du Stade Rennais ! Parti dans la profondeur, il réussit parfaitement son crochet sur son vis-à-vis avant de se présenter devant Nersesyan. Sa frappe manque de puissance et de précision. Le gardien repousse.

ET DE DEUX POUR LA FRANCE !

C’est transformé par Amine Gouiri ! L’attaquant niçois prend assez facilement le gardien de l’Arménie à contrepied. Le ballon est au fond des filets, la France espoirs mène 2-0 à Erevan et file vers l’Euro 2023 !

Penalty pour les Bleuets !

À la limite de la surface de réparation, Gouiri provoque sur une prise de balle orientée et oblige le défenseur à une faute, sur la ligne. L’arbitre désigne le point de penalty.

L’Arménie presque dangereuse

Sur un ballon quasi anodin, Badiashile rate son intervention dans la surface… Fort heureusement, les attaquants arméniens n’avaient pas suivi. Mais à 1-0, il suffirait d’une petite erreur pour voir 2 points précieux s’échapper.

Triple changement des Bleuets

Koné, Gouiri et Abline vont terminer le match. Ngoumou, Caqueret et Kalimuendo rejoignent le banc de touche.

Kalimuendo… au-dessus !

Enzo Le Fée fait la différence dans l’entre-jeu avant de trouver Kalimuendo, qui s’était libéré un peu d’espace. Bien gêné par le défense, il ne parvient pas à bien ajuster sa frappe ensuite. Elle s’échappe du cadre.

Frappe toujours de Le Fée

C’est le seul joueur à tirer au but sur cette seconde période, mais sans trouver le cadre pour le moment. Il était pourtant dans la même position que pour son but, le seul du match.

La bonne frappe de Le Fée !

Depuis le milieu de terrain, Enzo Le Fée se projette plutôt bien vers l’avant et profite du travail de Diop pour essayer une frappe aux seize mètres. C’est malheureusement à côté du cadre.

L’Arménie ose plus

Avec Shaghoyan notamment pour accélerer le jeu, les locaux ont visiblement envie de tenter quelque chose sur cette seconde période après 45 minutes d’apathie.

Deux changements côté Arménie

Sylvain Ripoll n’a rien changé à ses plans, tandis ques les Arméniens ont effectué deux remplacements : Shaghoyan et Mirzoyan sont entrés à la place de Mkrtchyan et Nalbandyan.

La deuxième période commence

On reprend le jeu à Erevan avec toujours cet avantage 1-0 au score pour les Bleuts, qui font l’essentiel contre une équipe trop limitée jusque-là.

Les Bleuets mènent 1-0 à la pause

C’est la mi-temps à Erevan sur le score de 1-0 en faveur de l’équipe de France espoirs. Contre une équipe arménienne qui veut surtout limiter la casse et prend très très peu de risques, malgré le score, les Bleuets peuvent gérer ce petit avantage acquis sur une frappe puissante d’Enzo Le Fée. Avec ce résultat, les joueurs de Sylvain Ripoll sont quasiment qualifiés pour l’Euro 2023.

Corner pour la France

Un de plus concédé par l’Arménie, mais qui ne crée par de véritable danger.

Le centre fort de Merlin !

Kalimuendo est tout proche de pouvoir reprendre devant le gardien arménien, mais le rebond le surprend un peu. Le ballon passe au-dessus de son pied et file de l’autre côté du terrain.

Les Arméniens donnent de la voix

Quelques encouragements descendent de la tribune après un centre au 4e poteau. À croire que tout le monde commence à s’ennuyer devant ce petit 1-0 et espère un peu d’audace de la part de l’Arménie.

La France se fait presque peur

Relance risquée et peu maîtrisée de Meslier, dans un temps faible. Le ballon est pratiquement perdu par les Bleuets, qui s’en sortent finalement pas si mal. Bon, globalement, ce 1-0 dans la torpeur semble convenir et les Français semblent vouloir surtout contrôler sur un petit rythme.

Kalimuendo second poteau !

Sur le corner, Le Fée parvient à distribuer un excellent ballon… raté par Diop au premier poteau, puis repris par Kalimuendo. Sa tête piquée rebondit puis vient trouver la barre transversale, sortante.

Gusto lancé côté droit

Le latéral de l’OL pousse son ballon un peu trop loin et permet à la défense adverse d’intervenir et de mettre en corner. Les Français manquent encore un peu de réalisme sur les derniers mètres.

Le Fée tente encore

De loin, le jeune Lorientais n’hésite pas à frapper encore. C’est très largement au-dessus du cadre, sans danger pour le gardien arménien.

La frappe de Diop !

En pivot, dos au but, Kalimuendo remise intelligement le ballon à l’entrée de la surface. Diop peut ensuite frapper sans contrôle. Nersesyan stoppe la balle, en deux temps après avoir relâché le ballon derrière lui.

Ngoumou crée la panique

Passeur décisif sur le but d’Enzo Le Fée, Ngoumou parvient encore à semer la zizanie dans la défense de l’Arménie avec le ballon au pied. Il peut ensuite centrer vers le point de penalty, mais la défense intervient et dégage.

OOOOOOH LE FÉE !

L’OUVERTURE DU SCORE POUR LES BLEUS ! QUELLE FRAPPE POUR ENZEO LE FÉE !

Dans la surface de réparation, Enzo Le Fée n’hésite pas à tenter sa chance en demi-volée et envoie un missile qui vient se loger sous la transversale de Nersesyan. Les Bleuets prennent l’avantage, 1-0 !

Les Bleus se heurtent à un mur

Les Bleuets restent à l’attaque sans pour autant réussir à faire la différence. En novembre dernier, au stade des Alpes, les Français n’avaient eu besoin que de 11 minutes pour ouvrir le score avant de s’imposer 7-0.

Récupération haute de Caqueret

Le ballon parvient vite à Merlin, qui effectue encore un excellent centre… mais personne n’est devant le but pour reprendre victorieusement.

Nouveau corner pour la France

Les joueurs de Sylvain Ripoll dominent totalement cette rencontre. Il ne manque qu’un peu d’espace dans les derniers mètres et de justesse sur les centres pour faire la différence. Sur le corner, les Arméniens repoussent une fois de plus.

Le centre fort de Merlin

Décalé par Le Fée, le Nantais tente de mettre le ballon très fort devant le but. Diop essaye de reprendre au premier poteau, il est devancé par Ghazaryan. Le corner ne donne rien pour les Bleuets.

La frappe de Caqueret !

Alors que la défense adverse s’emmêle les pinceaux, Caqueret peut récupérer la balle à l’entrée des seize mètres. Il se déchire ensuite sur sa frappe et Nersesyan va pouvoir dégager son équipe, en mettant le ballon le plus loin possible.

Les Bleuets concentrés

Le premier pressing des Arméniens surprend un temps la défense française, mais Badiashile rattrape bien le coup, sans paniquer. Les Français reprennent le contrôle du ballon et se retrouvent face à un bloc très bas.

Coup-franc excentré

Caqueret se présente pour mettre le ballon devant le but… et envoie une mine derrière la cage, très très loin du cadre. Le Lyonnais doit encore trouver ses marques pour ce soir.

C’est parti !

Le coup d’envoi est donné par les Français, en blanc ce soir. Ils affrontent le dernier du groupe, l’Arménie, qui n’a remporté qu’un seul match lors de ces qualifications jusqu’à présent. Une victoire donnerait pratiquement leur billet pour l’Euro 2023 aux Bleuets.

La Marseillaise à Erevan

Le protocole d’avant-match a commencé dans le petit stade qui accueille cette rencontre des Espoirs. On attend 1400 spectateurs environ, tous dans la même et unique tribune.

Ripoll : “Important de gagner ce soir”

Le sélectionneur des Bleuets a envie de frapper un grand coup pour affirmer l’ambition de son groupe, comme il l’a expliqué sur Canal + avant le match. “On savait avant le match de la Serbie qu’il fallait qu’on enchaîne deux victoires pour frapper un grand coup. On verra bien où cela nous emmène mais gagner ce soir, c’est important. Il n’y a pas eu de casse après le match contre la Serbie. On a été surpris par la chaleur hier, il faisait 35/36 °C lors de l’entraînement… Mais on va jouer en soirée. Ça va retomber un petit peu.”

La France devra attendre jeudi

Même en cas de victoire, la France devra d’abord affronter l’Ukraine (qui jouera contre l’Arménie ensuite, dimanche) pour assurer sa qualification directe pour l’Euro 2023. Mais en cas de match nul (au minimum) aujourd’hui, il suffira aux Bleuets de ne pas perdre ensuite jeudi soir pour obtenir leur billet. Après un parcours à 7 victoires et 1 nul, cela semble envisageable.

Les Bleuets injouables en qualifications

Les joueurs de Sylvain Ripoll restent sur une série exceptionnelle avec 7 victoires consécutives sans encaisser le moindre but depuis septembre dernier, dont celle 2-0 contre la Serbie la semaine dernière.

Mieux : dans leur groupe de qualification, les Bleuets ont inscrits 24 buts pour un seul encaissé (contre les Féroé, pour un match nul 1-1).

Le onze de l’Arménie

Les Arméniens évolueront également dans un système en 4-3-3 100 % -yan.

Nersesyan – Ghazaryan, Simonyan, Manukyan, Samsonyan – Ghubasaryan, Nalbandyan, Khamoyan – Mkrchyan, Hovhannisyan, Grigoryan.

Gouiri sur le banc, Gusto et Diop titulaires

Comme prévu, Sylvain Ripoll effectue quelques ajustements dans son onze de départ pour affronter l’Arménie. Le Lorientais Le Fée et le Monégasque Diop sont notamment titularisés pour ce match.

Le onze des Bleuets : Meslier – Gusto, Fofana, Badiashile, Merlin – Le Fée, Caqueret, Camavinga – Ngoumou, Kalimuendo, Diop.

Les Bleuets quasi qualifiés

Avec un parcours de qualifications jusqu’à présent totalement maîtrisé (7 victoires et un nul), l’équipe de France Espoirs est assurée de terminer parmi les 2 premiers (donc de disputer les barrages dans le pire des cas) et a pratiquement son billet en poche pour l’Euro 2023 qui se déroulera en Géorgie et en Roumanie. Avec de se déplacer jeudi soir en Turquie pour affronter l’Ukraine, 2e du groupe avec 3 points de retard, les Bleuets peuvent conforter leur avance sur la pelouse de l’Arménie.

Leave a Comment

Your email address will not be published.