Championnats de France sur route : revivez la course Dames

Championnats de France sur route : revivez la course Dames

Advertisements

Cyclisme

Course en ligne Élites Dames / MULTIAUDIO

02:41:17

Regardez les championnats de France de cyclisme sur route jusqu’à dimanche en direct sur Eurosport

17h12 : Merci à toutes et à tous d’avoir suivi ce direct en notre compagnie. A tout de suite sur Eurosport.fr !

Championnats de France

Les larmes de Verhulst : “Ça me fout la haine”

IL Y A UNE HEURE

17h11 : Il s’agit du premier doublé course en ligne-chrono depuis 2014 et la formidable performance de Pauline Ferrand-Prévot.

16h38 : La Bretonne a réglé au sprint Gladys Verhulst (Le Col-Wahoo), deuxième. Et la surprise du chef sur la boite, avec la troisième place de Noémie Abgrall (Stade Rochelais Charente-Maritime) !!

16h37 : VICTOIRE D’AUDREY CORDON-RAGOT (TREK-SEGAFREDO) !!

400m : Verhulst est en tête. Cordon-Ragot attend le dernier moment pour lancer son sprint…

1 km : DERNIER KILOMETRE POUR LE DUO DE TÊTE !

1,6 km : Wiel jette ses dernières forces pour favoriser un retour de Duval (FDJ) : 13”.

2 km : On s’economise à l’avant : plus que 14” d’avance !

3 km : Sans oreillettes, les femmes de tête demandent des écarts, et se retournent souvent pour juger de leur avance.

4 km : On se dirige donc vers un sprint à deux entre habituées des podiums sur la course en ligne : trois pour Verhulst, quatre pour Cordon-Ragot.

5 km : Le duo collabore bien et stabilise l’écart avec le groupe de poursuivantes : 19”.

6 km : Quel camouflet pour la FDJ, pourtant en supériorité numérique ! Le titre va se jouer entre les deux coureuses : 20”.

6,5 km : CORDON-RAGOT FAIT EXPLOSER DUVAL ET FILE EN TÊTE AVEC VERHULST !

6,9 km : Duval contre finalement, avec Cordon-Ragot dans sa roue.

7,4 km : ON SE RELEVE FINALEMENT ! VERHULST FILE SEULE EN TÊTE !

7,7 km : Verhulst accélère et pousse le duo de la FDJ à faire l’effort.

8,1 km : Retour d’Abgrall ! Elles sont sept en tête !

8,7 km : On dénombre à présent six coureuses à l’avant.

9,4 km : Bideau et Vigié sont de retour en tête !

9,9 km : L’attaque de Cordon-Ragot a aggravé l’écart : 49”. Même si on se regarde désormais entre les quatre premières.

10 km : Elles ne sont plus que quatre en tête : Cordon-Ragot (Trek-Segafredo), Duval, Wiel (FDJ), Verhulst (Le Col-Wahoo).

10 km : CORDON-RAGOT ALLUME LA MECHE DES LE PIED !!

11 km : Le groupe de tête se rapproche du pied de la Séguinière, qui comporte un passage à 10%.

13 km : Biannic tente sa chance mais la FDJ, encore et toujours, veille au grain dans le groupe des poursuivantes.

13 km : Levenez (Cofidis) se remet à la barre mais l’écart ne varie plus : 28”.

14 km : Tout est rentré dans l’ordre à l’avant. On attend désormais la Séguinière pour s’expliquer à nouveau.

16 km : ATTAQUE DE CORDON-RAGOT !! La Bretonne a choisi de déclencher au sommet d’un faux-plat montant !

16 km : ACCELERATION DE LABOUS ! On grimace derrière… Labous demande un relais à Eraud, qui ne veut pas passer.

17 km : On ne s’entend pas dans le groupe de tête. Cela permet au groupe Labous-Muzic de revenir à 25”.

18 km : RAPPEL DU GROUPE DE TÊTE : Jade Wiel (FDJ), Sandrine Bideau (St-Michel-Auber 93), Margaux Vigié (Valcar), Morgane Coston (Arkéa), Noémie Abgrall (Stade Rochelais Charente-Maritime), Audrey Cordon-Ragot (Trek-Segafredo), Eugénie Duval (FDJ), Gladys Verhulst (Le Col-Wahoo).

19 km : Wiel décide de se relever d’attendre le groupe en contre. Elles sont à présent huit coureuses en tête.

20 km : DERNIER TOUR POUR WIEL !! Mais plus que 8” d’avance sur le groupe de sept ! Le peloton est, quant à lui, repoussé à 30”.

22 km : Morgane Coston (Arkéa) ne roule plus dans le groupe intercalé. Cela profite à Wiel, lancée dans un sacré effort solitaire.

23 km : Séverine Eraud (Stade Rochelais) donne un coup de main à Levenez (Cofidis). Le retard se réduit : 35”.

24 km : POINT SUR LA COURSE : Jade Wiel (FDJ) ouvre la route avec 14 secondes d’avance sur un groupe de sept. Pointé à 42”, le peloton est toujours emmené par la Cofidis.

25 km : Jade Wiel s’isole à l’avant. On ne veut pas du retour de Cordon-Ragot en tête du côté de la FDJ.

25 km : Le trio est en passe de revenir sur le quintet de tête ! C’est imminent.

26 km : Eugénie Duval (FDJ) et Gladys Verhulst (Le Col-Wahoo) ont opéré la jonction sur Cordon-Ragot (Trek-Segafredo).

27 km : L’ATTAQUE D’AUDREY CORDON-RAGOT !! Elle est franche, dans une partie sinueuse.

28 km : Aude Biannic (Movistar) relance dans la descente ! Marie Le Net (FDJ) suit la Bretonne, vigilante.

29 km : Le travail d’équipe de la FDJ parasite les velléités à l’avant du peloton. Néanmoins, ces attaques ont fait fondre l’écart : 30”.

30 km : JULIETTE LABOUS (DSM) ATTAQUE !! Clara Copponi (FDJ) bouche le trou…

31 km : Le quintet de tête est au pied de la côte de la Séguinière. Plus que 50” d’avance.

MUZIC : “JE PENSE QU’IL Y AURA UNE AMBIANCE DE FOLIE DANS LA PLANCHE DES BELLES FILLES”

Muzic : “Je pense qu’il y aura une ambiance de folie dans la Planche des Belles Filles”

32 km : L’écart repasse sous la minute ! Les relais sont moins francs à l’avant depuis quelques kilomètres.

33 km : Les efforts de Levenez (Cofidis) payent : plus que 1’06” de retard.

36 km : Il ne reste plus qu’une grosse quarantaine de coureuses dans le peloton, toujours emmené par les Cofidis.

37 km : La Cofidis peut compter sur des renforts. Conséquence, l’écart décroît : 1’30”.

MUZIC : “ON VA ARRÊTER DE DIRE QUE LES NEERLANDAISES SONT AU-DESSUS, LES FRANCAISES ARRIVENT”

Muzic : “On va arrêter de dire que les Néerlandaises sont au-dessus, les Françaises arrivent”

39 km : Après une crevaison, Audrey Cordon-Ragot (Trek-Segafredo) a tranquillement repris sa place dans le peloton.

40 km : Plus que deux tours de circuit pour les cinq femmes de tête !

41 km : Les Cofidis poursuivent leur travail en tête de peloton. L’écart est stabilisé à 1’44”.

MUZIC, LE DECLIC : “JE SUIS ASSEZ RAPIDE DANS UN SPRINT EN PETIT COMITE”

Muzic, le déclic : “Je suis assez rapide dans un sprint en petit comité”

42 km : Sous la pression de Wiel, Abgrall prend ses relais, malgré le fait qu’elle ait roulé près de 50 kilomètres en tête.

43 km : RAPPEL DU GROUPE DE TÊTE : Jade Wiel (FDJ), Sandrine Bideau (St-Michel-Auber 93), Margaux Vigié (Valcar), Morgane Coston (Arkéa), Noémie Abgrall (Stade Rochelais Charente-Maritime).

45 km : Quelques relances, mais c’est insuffisant. L’écart tutoie désormais les 2 minutes.

46 km : LE PELOTON EST ARRÊTE ! La victoire pourrait bien se jouer à l’avant !

47 km : Roxane Fournier (Team SD Worx) secoue la tête de peloton, sans succès.

48 km : L’écart remonte : 1’18”. La Cofidis est toujours à la barre à l’avant du peloton.

“ALORS CETTE CÔTE ?” DECOUVREZ LE PARCOURS AVEC LA RECO’ DE JACKY

“Alors, cette côte ?” Découvrez le parcours avec la reco’ de Jacky

50 km : Problème mécanique pour Cindy Pomares, au pire des moments..

50 km : L’écart est redescendu à 1’07”, toujours sous l’impulsion de la Cofidis.

51 km : Accélération de la Cofidis dès le pied de la côte ! La FDJ suit…

51 km : A l’avant, Abgrall ne passe plus de relais. Pour rappel, la coureuse du Stade Rochelais est en tête depuis le kilomètre 11.

52 km : Sandra Levenez (Cofidis) se sacrifie en tête de peloton, alors que la côte du Sacré-Coeur pointe le bout de son nez…

54 km : 1’16” d’avance pour les cinq femmes de tête. Seule la Cofidis, esseulée, s’emploie à l’arrière.

55 km : Piégée, la Cofidis tente de glisser une coureuse à l’avant, mais la FDJ veille.

56 km : JONCTION EN TÊTE ! Un quintet ouvre la route : Jade Wiel (FDJ), Sandrine Bideau (St-Michel-Auber 93), Margaux Vigié (Valcar), Morgane Coston (Arkéa), Noémie Abgrall (Stade Rochelais Charente-Maritime).

58 km : Derrière Wiel et Abgrall, on retrouve Bideau (St-Michel-Auber 93), Vigié (Valcar-Travel et Service), Coston (Arkéa), pointées à 10”. En revanche, cela semble compromis pour Gegu (ELLES-Groupama-Pays de la Loire), partie à contre-temps.

60 km : La tête passe la mi-course ! Le duo est suivi d’un trio. Une autre coureuse s’est extraite du peloton, qui franchit la ligne avec 43” de retard.

61 km : Un trio ressort derrière et le peloton ne réagit pas.

62 km : Les échappées sont en ligne de mire du peloton : 6”.

63 km : Une coureuse d’Arkea s’est isolée et revient sur le duo de tête.

64 km : On collabore en tête, mais l’avance est encore bien mince : 11”.

65 km : Cédrine Kerbaol (Cofidis) s’emploie en tête de groupe pour réduire l’écart : 10”.

66 km : Joli coup tactique des FDJ, qui peuvent désormais contrôler à l’arrière, et obliger les autres formations à travailler.

67 km : Jonction en tête ! Abgrall est rejointe par Wiel.

67 km : Jade Wiel, championne de France 2020 à seulement 19 ans, a décidé d’anticiper !

68 km : Forcément, avec toute cette agitation, l’avance d’Abgrall a fondu : 15”.

69 km : Jade Wiel (FDJ) contre et creuse un petit écart sur la tête du peloton !

70 km : ATTAQUE DE GLADYS VERHULST (Le Col-Wahoo) !! La vice-championne en 2018 et 2020 étire le peloton dans les forts pourcentages.

70 km : La FDJ commence à se dévoiler : Marie Le Net accélère et précipite le retour du peloton sur Le Bail.

71 km : Arkéa veut une course de mouvements et lance des flèches, sans succès pour le moment.

72 km : Quelques coureuses ont tenté de s’extirper du peloton, mais les choses reviennent vite dans l’ordre.

73 km : Le Bail plafonne à 35” de la tête. Abgrall ne peut pas se permettre de l’attendre, avec un peloton toujours pointé à 1’20”.

75 km : Le Bail réduit son retard : 30”. Plus loin, le peloton est repoussé à 1’20” d’Abgrall.

76 km : Le peloton retrouve son calme. Le Bail est toujours intercalée, à une quarantaine de secondes de la tête.

LE NET ASSUME : “ON EST LA MEILLEURE EQUIPE”

Le Net assume : “On est la meilleure équipe”

79 km : Les contre-attaquantes ont été reprises mais ça repart avec Elodie Le Bail (St-Michel-Auber 93).

80 km : GROSSE CHUTE DANS LE PELOTON !! Après un contre signé Arkéa, une chute sur le bas-côté implique des membres de la FDJ, dont Victorie Guilman, vice-championne de France en 2019.

80 km : Deux tours avalés par Abgrall et l’écart est toujours de 1’30”.

82 km : Affublé de la pancarte de favori, le collectif FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope se fait discret depuis le début de la course. On se désintéresse de la poursuite derrière l’échappée.

84 km : L’écart grimpe : plus de 1’30” d’avance.

85 km : On lève le pied à l’arrière, ce qui profite à Abgrall, désormais pointée à 1’11” du groupe principal.

86 km : Légère accalmie au sein du peloton. Cela devrait permettre à quelques coureuses attardées de rentrer.

87 km : L’écart poursuit sa décrue : Abgrall ne compte plus que 36” d’avance. Le peloton est en file indienne.

89 km : La première partie du circuit, plus exigeante, cause quelques remous dans un peloton duquel ont été distancées Claire Hochart et Marine Boureau, entre autres.

“ALORS CETTE CÔTE ?” DECOUVREZ LE PARCOURS AVEC LA RECO’ DE JACKY

“Alors, cette côte ?” Découvrez le parcours avec la reco’ de Jacky

91 km : Un nouvel abandon à signaler, celui de Justine Bailleul (Sprinter Nice Métropole).

92 km : Le peloton accélère et se disloque. Conséquence, l’écart fond avec la femme de tête : 49”.

96 km : Evita Muzic (FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope) avant le départ : “L’objectif, c’est de garder le maillot dans l’équipe.”

97 km : Marie Le Net (FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope) avant le départ : “Cela va être une course très tactique (…) on a sept cartes à jouer.”

98 km : Quatre coureuses naviguent à l’arrière du groupe principal : Séverine Eraud (+ 1’40”), Balladyne Tritsch (+ 2’06”), Alice Coutinho (+ 5′) et Alice Harnois (+ 6’25”).

99 km : Derrière l’échappée, c’est le collectif Arkéa Pro Cycling qui dicte le tempo du peloton.

100 km : Premier passage sur la ligne d’arrivée. A cinq tours du terme, Abgrall a gonflé son avance : 1’20”.

103 km : Bonne nouvelle pour les coureuses : le ciel s’éclaircit. La pluie ne devrait pas s’inviter sur la course.

108 km : Abgrall creuse immédiatement un écart sur le peloton : 20 secondes.

109 km : LA PREMIERE ATTAQUE DU JOUR !! Elle est l’oeuvre de Noémie Abgrall (Stade Rochelais Charente-Maritime) !

13h46 : Quelques ennuis mécaniques en ce début de course, notamment du côté de Balladyne Tritsch, Charlotte Allard, et Alice Harnois.

115 km : Après 5 bornes, le peloton, mené par la Cofidis Women Team, est toujours compact.

13h40 : Une route piégeuse attend les coureuses. Il a plu en cette matinée et certaines portions ne sont pas encore sèches. Attention aux chutes..

117 km : A noter qu’Ophélie Fenart (Team Groupe Abadie-Le Boulou) est la seule non-partante du jour.

13h36 : LE PROFIL Le tracé de cette année est dessiné dans le Maine-et-Loire. Les coureuses emprunteront un circuit de 20 kilomètres six fois, pour une distance totale de 120 kilomètres. Le profil du circuit est plutôt plat, surtout dans sa seconde partie, et devrait favoriser une arrivée groupée, même si on est jamais à l’abri d’une surprise.

13h30 : Le départ réel vient d’être donné ! C’est parti pour 120 km autour de Cholet.

13h27 : LE PALMARES DES CHAMPIONNATS DE FRANCE

  • 2020 – Audrey Cordon-Ragot
  • 2017 – Charlotte Bravard
  • 2015 – Pauline Ferrand-Prévot
  • 2014 – Pauline Ferrand-Prévot

Women’s Tour De France: Portrait Muzic

Crédit: Eurosport

13h24 : Victorieuse sur le chrono des Championnats de France pour la sixième fois, Audrey Cordon-Ragot (Trek-Segafredo) a l’occasion ce samedi de réaliser un doublé avec la course en ligne, et de rejoindre Pauline Ferrand-Prévot au palmarès, la dernière en date à avoir conquis les deux titres la même année (2014).

UN 6E TITRE : CORDON-RAGOT EST VRAIMENT LA REINE DU CHRONO

Bienvenue sur Eurosport.fr pour suivre en direct la course en ligne élites dames des Championnats de France de cyclisme sur route 2022. Les coureuses emprunteront un circuit autour de Cholet, pour une distance totale de 120 kilomètres.

SUIVEZ EN DIRECT LA COURSE EN LIGNE ELITES DAMES – CHAMPIONNATS DE FRANCE CYCLISME SUR ROUTE 2022

Championnats de France

Le doublé pour Cordon-Ragot : son sprint victorieux

IL Y A UNE HEURE

Championnats de France

La course en ligne après le chrono : irrésistible Cordon-Ragot !

IL Y A UNE HEURE

Leave a Comment

Your email address will not be published.